Killer Queen - Annalyne
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Killer Queen - Annalyne
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Killer Queen - Annalyne ♦ Dim 25 Mar - 22:12

Down to the Rabbit hole, AliceAnnalyne & Henri
Retrouver Annalyne n’avait été qu’une formalité. Henri s’était procuré son adresse chez l’une de leurs connaissances communes, la réputation de la sorcière la précédant, il s’était très vite retrouvé avec le numéro et le nom de sa rue. Brooklyn. Choix qui ne le surprit pas réellement, connaissant un tant soit peu la jeune femme, il savait que cette dernière aimait discrétion et confort. Qui pourrait l’en blâmer ? Des années qu’il n’avait plus croisé le chemin d’Annalyne, la première fois cela s’était fait en pleine seconde guerre mondiale… quant à la dernière fois, un léger sourire s’esquissa sur ses lèvres.

Anna ne cesserait de l’amuser.

Son regard s’attarda avec curiosité autour de lui, admirant la décoration, notant quelques babioles anciennes qui ne firent qu’attiser l’intérêt du collectionneur qu’il était. L’appartement était vide, non que cela l’avait arrêté, Annalyne était certainement à son travail de serveuse. Il était tellement dommage qu’elle perde son talent, ses capacités et son temps à servir des burgers à des mortels ignorant tout du monde dans lequel ils vivaient. Grimaçant sensiblement, il laissa ses doigts glissés contre les livres à la reliure épaisse et à la couverture en cuir, parfaitement rangés dans une bibliothèque. Henri arqua un sourcil, approuvant silencieuse les titres de quelques ouvrages qu’il appréciait lui-même tout particulièrement. Anna avait toujours été une femme de goût.

Un soupir lui échappa.

Henri prit place dans un fauteuil, épais et confortable, croisant les jambes tout en s’emparant d’un livre marqué d’un marque page. Intrigué, il retourna la quatrième de couverture, la lisant rapidement tout en retenant un faible rire amusé. « Les bienfaits mystiques et protecteurs des plantes ». Réellement. Henri se surprit cependant à y lire les premiers chapitres avant qu’il n’entende la porte d’entrée s’ouvrir enfin. Plongé dans l’obscurité bienveillante de Morphée, elle ne sembla pas immédiatement remarquer sa présence.

« La dernière fois que nous nous sommes vu,
déclara t-il soudainement, les yeux rivés sur le livre dont il tourna nonchalamment une page. Vous vous apprêtiez à vous faire lyncher pour avoir osé lever la main sur un Sultan méridien.  »

Lentement, il leva enfin son regard vers Annalyne. Quelques longues années de cela. Ça lui semblait encore si proche, Henri perdait parfois toute notion du temps. Le temps finissait par devenir un concept obsolète pour ceux qui traversaient les siècles.

« Si mes souvenirs sont bons, je vous ai sauvé la vie ce soir là, non ? »

Taquin.

Amusé. Définitivement moqueur. Il referma le livre qu’il avait en main dans un léger « bouf », puis le reposa à sa place, offrant finalement un sourire à la sorcière. Il ne l’avait pas prévenu de son arrivée à New-York, après tout il n’était dans cette ville que depuis quelques jours.

« J’espère que vous ne m’en voudrez pas, je me suis permis de vous attendre. J’approuve vos lectures. »

Henri se leva, hochant un peu la tête dans sa direction tout en se penchant afin de déposer un baiser sur la paume d’Annalyne.

« Les années passent et vos charmes restent inchangés, ma chère. Content de vous revoir, comme vont les affaires ? »

Il arqua un sourcil pour appuyer ses dires avant de lâcher sa main ; il n’était pas la pour des civilités. Du moins, pas totalement. Henri ne faisait rien sans avoir d’arrières pensées.

« Vous savez que je ne viens jamais les mains vides,
continua t-il, l’air de rien. J’ai peut-être quelque chose qui peut vous intéressée. »

Son sourire s’agrandit sensiblement.


©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Killer Queen - Annalyne ♦ Jeu 29 Mar - 12:48



Killer queen


C’est avec une joie non dissimulée qu’Annalyne avait fini par rendre son tablier ce soir-là. Pas qu’elle n’aimait pas son travail, loin de là, mais avec le stresse des dernières semaines, qu’ils avaient tous vécus, le manque de sommeil se faisait ressentir. Et la jeune sorcière n’avait pas encore rattrapée tout cela. Elle laissa donc la responsabilité de fermer son établissement au jeune Simon, qu’elle avait engagée, et gardé malgré ses quelques semaines d’absence. En même temps, le pauvre, avoir été enlevé par Valentin, si en plus elle le renvoyait derrière, ce n’était franchement pas très sympa de sa part. Et puis, il faisait bien son travail. A force, il avait fini par enregistrer que donner trop d’alcool aux fées pouvait se révéler problématique. Et c’est après avoir récupérer son sac à mains et sa veste en cuir que la blonde était sortie dans les rues de New York pour rentrer chez elle. Bien sûr, elle aurait pu utiliser un portail, ce n’était pas comme si elle ne savait pas en faire apparaître. Mais elle avait envie de marcher un peu, profiter de l’air frais, et du calme des rues à cette heure, même si New York restait toujours la ville qui ne dort jamais. Elle avait quand même ses heures plus calmes, voir même carrément mort, à certains endroits.

Avec le métro, le chemin n’était pas bien long, et c’est rapidement que la centenaire se retrouva à monter les marches de son immeuble, la menant jusqu’à son appartement, dont elle ouvrit la porte d’un geste nonchalant de la main, par flemmardise surtout de partir à la recherche de ses clés. Un poil prise par la fatigue, elle n’avait pas tout de suite remarquée la présence de cette vieille connaissance en ces lieux, se contentant de poser son sac sur le meuble de l’entrée, en commençant à retirer sa veste. C’est en entendant une voix qu’elle se mit à allumer les lumières de son habitation, toujours par le biais de la magie. Et c’est seulement en voyant ce visage connu qu’un sourire vint effleurer ses lèvres. « Les siennes étaient beaucoup trop baladeuses. » Finissant de retirer sa veste, Annalyne l’accrocha alors au porte manteau, avant de finalement faire quelques pas dans la pièce. « Et détrompez-vous, j’aurais très bien pu me débrouiller sans votre intervention. » Fierté non dissimulée dont elle faisait très souvent preuve. La sorcière était une femme qui aimait que les autres sachent qu’elle savait très bien se défendre par elle-même. Et qu’il ne valait mieux pas venir lui chercher des ennuis pour ne pas en subir les conséquences. Anna était une femme très gentille, mais pouvait devenir un véritable démon quand on l’énervait un peu trop.

Et non, entrer chez elle par effraction n’était pas assez suffisant pour attiser sa colère. Du moins, pas quand il s’agissait de quelqu’un qu’elle connaissait déjà. Et d’une compagnie aussi charmante que pouvait l’être Henri, à ses heures perdues. Sa galanterie le perdrait certainement un jour, mais la blonde appréciait ses gestes d’un autre temps à son égard. Les bonnes manières se perdaient clairement en plus de nos jours. « Le cas contraire m’aurait étonné. » Après tout, elle était de la vieille école. Et ses lectures aussi, pour le coup. En plus de certaines qui étaient bien faites pour améliorer encore un peu plus ses connaissances en magie. On en apprenait jamais assez, de toute manière, même si elle ne comptait pas fouiller du côté de la magie noire. Annalyne était curieuse, mais elle avait tout de même ses limites. « Certainement aussi bien que les vôtres, si on en croit les ouïes-dires. » Oh oui, le Monde Obscure parlait, et venait très souvent lui murmurer à l’oreille. C’était l’avantage de diriger un bar qui servait exclusivement des Créatures Obscures. Anna se retrouvait être au courant de tout, pour le meilleur et pour le pire, parfois. Mais il était certain qu’elle préférait avoir un œil partout, juste au cas où. C’était beaucoup plus prudent, surtout après une période d’après-guerre, comme ils étaient en train de vivre à cet instant. « Et bien, je vous écoute. Peut-être voulez-vous un verre de sang pour accompagner notre discussion ? » l’avantage d’être la meilleure amie de Raphael était que la blonde avait toujours au moins une poche de sang dans son frigo, juste au cas où. Elle détestait accueillir des gens sans avoir quelque chose à leur servir. Et ses pas étaient déjà partis vers la cuisine. Même si Henri refusait sa proposition, la sorcière allait tout de même se servir un bon verre de vin pour bien finir sa nuit.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
 
Killer Queen - Annalyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Baptême de Queen
» Isaac "Target" Queen
» † Queen Of Madness : Himiko †
» Baptême de Thequeen1
» Recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: